Logo CSOEC Ordre des Experts-Comptables
» Focus PCG
 Actualités comptables / Actualités comptables professionnelles / Congrès 2007 - Enquête auprès des PME TPE


Congrès 2007 - Enquête auprès des PME TPE

Au cours du Congrès de l'Ordre des Experts Comptables (OEC) qui s'est déroulé à Lille du 4 au 6 octobre 2007, une table ronde a été organisée sur le thème "Les PME européennes : quel référentiel comptable aujourd'hui et demain ?". Pour en savoir plus sur cette table ronde, consulter l'article Congrès OEC 2007 - Table ronde "Les PME européennes : quel référentiel comptable aujourd'hui et demain".

En ouverture de cette table ronde, les résultats d'une enquête réalisée pour le compte de l'OEC ont été présentés. Cette étude à porté sur un échantillon de 800 TPE (0-19 salariés) et PME (20-249 salariés). Trois questions principales ont été posées :

Des comptes pour qui et pour quoi faire ?

Est-il nécessaire d'avoir un référentiel comptable en Europe ?
Le référentiel IFRS pour les PME est-il une réponse adaptée ?
Des comptes pour qui et pour quoi faire ?

Les réponses obtenues ont fait apparaître que les deux utilisateurs principaux des comptes de l'entreprise sont extérieurs à celle-ci : il s'agit des banquiers et de l'administration fiscale. Les dirigeants figurent en troisième position.

Par ailleurs, les états financiers dont d'avantage perçus comme des outils d'information (des créanciers ou des dirigeants) que comme des outils de communication (permettant de présenter l'entreprise à ses clients ou ses salariés).

De plus, il ressort de cette enquête que les deux usages principaux des comptes sont :

un motif de précaution (évaluer la solvabilité et les risques de faillite) ;
un motif de gestion (de l'entreprise).
Les comptes constituent également un outil permettant d'évaluer les impôts et la valeur de l'entreprise.

Enfin, au-delà de leur besoin de gestion, deux éléments semblent être au centre des préoccupations des dirigeants de TPE / PME / : la recherche de financement et la satisfaction des obligations fiscales.

Est-il nécessaire d'avoir un référentiel comptable en Europe ?

La majorité (55 %) des personnes interrogées s'exprime en faveur de l'adoption des mêmes règles comptables, quelle que soit la taille de l'entreprise (contre 44 % qui n'y sont pas favorables). L'enquête révèle que le souhait d'un référentiel comptable unique croit avec la taille des entreprises (les TPE y sont moins favorables que les PME).

En revanche, à la question "l'adoption d'un référentiel comptable unique pour les PME de l'UE est-il souhaitable ou non", une plus nette majorité s'est prononcée favorablement (75 % l'estimant tout à fait ou plutôt souhaitable).

Le référentiel IFRS pour les PME est-il une réponse adaptée ?

Dans un premier temps, les TPE / PME ont été interrogées sur le niveau de connaissance des IFRS. Seules 15 % des personnes interrogées estiment posséder un bon niveau de connaissance des IAS / IFRS, 85 % reconnaissant se situer dans la catégorie "niveau limité".

Pour les personnes qui ont entendu parler des IFRS, 69 % d'entre elles considèrent que le futur référentiel IFRS pour les PME en Europe est utile.

Pour télécharger le fichier (945 Ko) de présentation des résultats de cette enquête.